Comment s'adapter à des profils très différents

Il n’est pas toujours évident de manager une équipe notamment si celle-ci est constituée de divers profils. Il est important de savoir faire la liaison entre l’exécutif et la hiérarchie, mais aussi la liaison entre les différentes parties intégrantes d’une même équipe. Celle-ci est généralement constituée d’hommes et de femmes avec des âges variés, une culture et un cursus différents. En France, de nombreuses entreprises sont dans cette situation. Pour vous éviter de faire face à des blocages, nous allons découvrir comment faire pour s’adapter à des profils très différents.

Bien distinguer les profils atypiques des profils communs

Dans l’environnement managérial des entreprises, les équipes intègrent généralement deux types de profils de personnes, importantes à identifier :


Les personnes avec un profil atypique

Les types de profils atypiques sont nombreux et variés. Chaque personne est dotée de ses propres spécificités. Toutefois, chez les profils atypiques, diverses ressemblances ont été décelées et cela permet d’établir des « profils types ». On peut en citer trois : les autodidactes, les hauts potentiels et les multidiplômés.

Les autodidactes sont les individus qui ont beaucoup appris par eux-mêmes. Alors, ils ont été hors des sentiers battus, des établissements d’apprentissages ou des études académiques. Ils ont appris la vie par passion et de manière engagée. Généralement, ils ne s’adaptent pas au système scolaire, ils possèdent une intelligence émotionnelle féconde et constituent des personnes avec des atouts incommensurables. On les retrouve d'ailleurs en grand nombre sur les réseaux sociaux.

Les profils atypiques hauts potentiels sont également surnommés les « surdoués ». Ces individus ont une flexibilité et une sensibilité atypique avec leur environnement. Souvent, ils sont loin des codes de la décence et ils sont très regardants à l’égard de l’environnement afin d’en extraire la meilleure partie possible. Ces hauts potentiels sont dotés d’un développement cognitif exceptionnellement élevé et cela est important à prendre en compte dans les stratégies managériales.

Les multi-diplômés ou multi-potentiels sont reconnaissables à la quantité de domaines explorés. Cette catégorie de profil atypique est capable de facilement virer de la peinture au community manager puis à l’agriculture. Ils trouvent leur passion en chaque domaine. Ces personnes possèdent une aptitude et une énergie poussée en termes d’investissement humain. Généralement, ils sont dénigrés pour leur défaut de « volonté », en réalité, ce sont des fanatiques de tout ce qui se passe autour d’eux.

Les profils communs à tout le monde

À côté des profils atypiques, il est important de spécifier des catégories de personnes qui ont un profil qui ont une référence commune. Parmi ces profils on peut citer :

Parmi, cette catégorie on décèle les personnes créatives. Ce sont elles qui proposent généralement des solutions innovantes ou de nouvelles stratégies. Ces individus ont une ouverture d’esprit poussée au maximum qui les motive à être curieux ou à explorer de nouvelles idées ou expériences. Ces créatifs ont l’atout de s’adapter facilement et rapidement à tout type d’évolution.

À côté des personnes créatives, on peut également retrouver des profils organisés. Ces individus sont stricts sur l’organisation, le respect des calendriers et des heures de réunion. Ils ont le sens de l’organisation à toute échelle. Généralement, ils ont un bloc-notes ou un agenda avec eux pour être plus productif et serein au travail. Dans le cadre du management profils, il faut aborder ces catégories d’individus avec un ton et un esprit purement professionnel.

Dans une équipe, on retrouve souvent des profils de personnes énergiques ou extravertis. Ces individus sont prêts à bondir sur tout ce qu’on leur demande de faire. Ils ont toujours un esprit positif et motivant et peuvent favoriser un bon moral au sein d’une équipe. Ils sont une sorte de « réseaux sociaux » physique, plus à l’aise dans le travail collaboratif que dans le travail individuel.

Parmi les autres profils communs de personnes, on peut ajouter :

  • les personnes introverties
  • les perfectionnistes
  • les angoissés
  • les personnes à la « cool ».

À chaque situation, il faut savoir comment s’adapter à des profils différents et mettre en place un planning standard pour que chacun puisse trouver sa place et jouer son rôle pleinement.

Tirer la meilleure partie de chacun avec les soft-skills

Certes les profils des individus sont variés, certes les compétences sont variées, mais pour assurer la mission dans les entreprises, il faut absolument mettre l’accent sur les qualités humaines : les soft-skills. Voici alors les soft-skills les plus recherchés en entreprise :

  • L’adaptabilité

Lorsqu’on arrive dans une entreprise, quelque son profil ou style comportement, il est important de savoir s’adapter. Cette qualité indispensable permet à l’individu d’évoluer très vite en gravant les échelons. Vous n’aurez de blocage face à personne, au contexte changeant des entreprises, aux innovations, aux nouveaux outils ou styles de managements.

  • La communication

Lorsque vous intégrez une équipe ou que vous êtes placé à sa tête, il est indéniable de savoir communiquer. Il faut savoir communiquer au maximum pour se faire comprendre, pour faire décrypter les codes, pour éviter les erreurs ou les malentendus, entre autres. Ainsi vous parviendrez à établir des relations saines, sereines et cordiales autour de vous.

  • Le sens de l’organisation

Dans les entreprises, la tendance est à la communication et surtout à l’organisation. Il est important donc d’avoir le sens de l’organisation pour pouvoir anticiper et bien planifier le travail à exercer par vous et votre équipe. En tant que manager, il s’agit d’une qualité essentielle surtout lorsque vous devez encadrer des collaborateurs.

  • L’empathie

L’empathie constitue un véritable pilier en termes de management. C’est la capacité à écouter totalement et minutieusement l’autre, à percevoir vivement l’état sensible et cognitif de son collaborateur. Un manager empathie évoluera dans un cadre naturel adapté pour des conseils, la résolution des conflits, faire face aux résistances, etc.

  • La créativité

La créativité est un soft-skill important et indispensable pour toute entreprise qui souhaite se développer davantage. Il peut s'agir de création de vidéo par exemple. Plus l’individu a un esprit créatif, plus il a une réelle chance d’intégrer une équipe ou même de la diriger. À côté de l’innovation, la créativité est un idéal pour les entreprises notamment dans un secteur concurrentiel.

  • Le sens du collectif

Il est clair que c’est possible d’avancer tout seul, mais à plusieurs, les choses vont beaucoup plus vite. À l’ère de transformation numérique et du partage massif, l’esprit collaboratif est un impératif notamment pour faire développer l’intelligence collective, gérer adéquatement les équipes et les compétences.

Il est important de préciser qu’à l’heure actuelle, ce qui différencie les hommes des robots, c’est que les soft-skills sont encore inaccessibles à ces machines d’intelligence artificielle.